Géant Casino et les prix : après l’alimentaire, le non-al !


GéantBaisseprixnonalNouvel épisode dans la guerre des prix. Vendredi, sur la base de la livraison d’avril de l’étude DISTRI PRIX (co-éditée par A3 Distrib et Ed. Dauvers), je révélais que Géant avait (presque) réussi l’inimaginable : rattraper Leclerc sur les prix des marques nationales. N’en déplaise à ceux qui, incrédules, ont mis en doute ces résultats. La réalité est là. Et statistiquement robuste au vu du nombre de produits comparés. D’ailleurs, demandez-vous si les « grands » panélistes disent autre chose…

Mais Casino est visiblement insatiable (sans doute conforté par les premiers effets – modestes – des baisses de prix en alimentaire)… Si j’en juge par mes observations en rayons et les informations internes dont je dispose, Géant s’attaque désormais au non-al après avoir « mis le feu » aux PGC. Premier rayon concerné par les baisses de prix : la maison. Baladez-vous en magasins et vous comprendrez… Les prix barrés sont partout. Et, souvent, dans des proportions étonnantes : – 30 %, – 40 %, voire – 50 %. Avec, comme toujours, le risque d’effaroucher a posteriori le client par l’ampleur de la baisse.

GéantBaisseprixnonal2

Egalement :

Imprimez l'article, faites-le partager, ajoutez le à vos favoris :
  • Print
  • PDF
  • RSS
  • email
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Yahoo! Bookmarks
  • Twitter

, ,

  1. #1 par Priven à 20 avril 2014

    That’s the best answer by far! Thanks for coruiibttnng.

  2. #2 par Nourdine à 7 avril 2014

    Bonjour,

    Est-ce à qualité constante ?
    Baisser de 30/40/50% en baissant la qualité des produits c’est relativement simple.

  3. #3 par José à 6 avril 2014

    Aux Géant Torcy et Montceau (71) ce n’est pas que dans le rayon maison. J’ai surtout remarqué au rayon Beauté (deo, crème hydratante …)

(non publié)
 
  1. Pas encore de Rétroliens.