Le , par
Géant Casino et les prix : après l’alimentaire, le non-al !

GéantBaisseprixnonalNouvel épisode dans la guerre des prix. Vendredi, sur la base de la livraison d’avril de l’étude DISTRI PRIX (co-éditée par A3 Distrib et Ed. Dauvers), je révélais que Géant avait (presque) réussi l’inimaginable : rattraper Leclerc sur les prix des marques nationales. N’en déplaise à ceux qui, incrédules, ont mis en doute ces résultats. La réalité est là. Et statistiquement robuste au vu du nombre de produits comparés. D’ailleurs, demandez-vous si les « grands » panélistes disent autre chose…

Mais Casino est visiblement insatiable (sans doute conforté par les premiers effets – modestes – des baisses de prix en alimentaire)… Si j’en juge par mes observations en rayons et les informations internes dont je dispose, Géant s’attaque désormais au non-al après avoir « mis le feu » aux PGC. Premier rayon concerné par les baisses de prix : la maison. Baladez-vous en magasins et vous comprendrez… Les prix barrés sont partout. Et, souvent, dans des proportions étonnantes : – 30 %, – 40 %, voire – 50 %. Avec, comme toujours, le risque d’effaroucher a posteriori le client par l’ampleur de la baisse.

GéantBaisseprixnonal2