Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

Sans titre-1

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique ! 

 

MARDI 

IMG_6559

Direction le Nord pour quelques magasins dont cet Auchan pour y découvrir… la journée mondiale du Nutella. Ferrero m’étonnera décidément toujours ! La chandeleur est à peine derrière (le 2 février) que voilà une nouvelle occasion de mettre en avant Nutella en rayon. 4 palettes au sol. En toute simplicité.

IMG_6560

 

MERCREDI

IMG_6596

Journée magasins en région parisienne ouest. Déjeuner au Leclerc de Bois d’Arcy, dont je n’avais pas encore essayé la « table », au cœur de l’hyper. Forcément surprenant de déjeuner au milieu des gondoles. La carte est attractive, les prix aussi, le service au niveau. Seul détail (qui n’en est hélas pas un) : la température du lieu. L’hyper a certes rajouté des chauffages suspendus, c’est insuffisant. Et, en conséquence, la température des plats laisse à désirer.

IMG_6595

Leclerc Bois d’Arcy est l’un des rares hypers de cette taille à ne pas être équipé d’étiquettes électroniques. Parfait pour mesurer la réalité de l’inflation actuelle sur les produits star des rayons.

IMG_6604

Bois d’Arcy est un véritable « temple de la bouffe ». Le genre d’hypers que l’on rêve d’avoir près de chez soi. A quelques nuances quand même. Parce que le fromage vert (au basilic), bleu (à la lavande) ou rouge (tomates/olives), c’est trop exotique pour mon palais au classicisme légendaire.

IMG_6661

Carrefour Rambouillet. Rapide vérification du prix du Ricard, censé avoir dépassé nettement 20 € depuis le 1er février. Ici, belle surprise pour le chaland : d’un côté l’ancien prix (18,54 €), de l’autre les 1,50 € de « prime » offerte par Carrefour pour compenser l’inflation du moment. En caisse, mauvaise surprise à venir. La bouteille a bel et bien dépassé les 20 € (20,22 €). En cause : le non-chaînage des gencods. Mais comment sur LE produit le plus symbolique des nouveaux prix SRP+10 laisser pareille aberration en rayon ??? Je désespère de l’absence de culture prix des cadres en magasin.

IMG_6662

Intermarché Magny. Ici, la confiance règne. « Machine sous vidéo-surveillance ». Sous-titré : ami client, je te flique, ne t’amuse pas à boire la moitié de la bouteille et à la re-remplir. Bienvenue chez Intermarché ! Devant tant de bienveillance, je fuis.

IMG_6669

  

JEUDI

Atelier

J’attends ça avec gourmandise tous les ans : les Ateliers du Vin, co-organisés par Rayon Boissons et Editions Dauvers. Cette année, je confesse ne pas en avoir parlé au préalable, faute d’avoir des places disponibles. A guichets fermés depuis 15 jours, ce qui est inédit sur « le marché » des conférences. Preuve que la qualité de ce qui est présenté comptera toujours plus que le « prestige » du lieu, le Mercure Porte de Versailles. Je sais, ça fait pas rêver !

IMG_6682

Après une journée d’Ateliers du Vin, faut se détendre ! Lecture des deux derniers numéros de LSA. A chacun son truc… Je dévore le papier sur le commerce new-yorkais, curieux de lire les commentaires de mes confrères sur des magasins que je connais pour certains. Amazon 4 star par exemple (revoir la vidéo ici). Je partage avec LSA la déception. Par contre, j’aimerai tant connaître l’identité du « distributeur français » cité, estimant que c’est digne d’un « Gifi mal rangé ». Parce qu’il a pas du voir beaucoup de Gifi dans sa vie !!!

 

VENDREDI

IMG_6687 

A Reims pour se confronter à une assemblée majoritairement composée d’agriculteurs/syndicalistes (pas facile l’exercice, mais indispensable pour faire la pédagogie du commerce). Au gré d’une discussion, cette publication que les écoles de la région ont reçu récemment : « Mon journal animal ». Édité par L214 (en haut à gauche) ou comment, sous couvert d’éducation, sensibiliser les enfants à la cause animale. Evidemment choquant que l’école soit le lieu d’un militantisme déguisé. Plutôt que de contester l’évidence de l’inflation post EGA, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, serait bien inspiré d’interpeller son collègue de l’éducation.

 

IMG-20190208-WA0005 

Du Nord, une bonne âme – étonnée devant tant d’étourderie – me soumet cette affiche. Etonnement partagé.

 

IMG_6692 

A Reims, chez Cora. Comme quelques autres hypers de l’enseigne, Cormontreuil « flotte » dans sa taille XXL. Trop grand pour son époque. Alors, l’hyper étale (l’offre valises en témoigne), préalable évident à une inévitable réduction de sa surface. C’est écrit.

IMG_6700 

Cora, encore. A l’image de Carrefour, Cora aussi a ses « outlets ». Des zones de déstockage, dûment théatralisées. Réussies.

IMG_6704 

Cora, toujours. L’alimentaire à présent. L’occasion (pour vos enfants) d’un exercice de mathématiques appliquées qui change de l’ordinaire. L’exercice donc : « Sachant que les promotions d’un niveau supérieur à 34 % sont désormais interdites, lesquelles de ces affiches sont illégales ? ».

IMG_6709 

A la cafétéria de Cora pour mettre la dernière main à ces quelques Tranches de vie commerciale du samedi matin. Au loin, cette affiche. Jeudi prochain, Saint-Valentin. Et si l’on passait la soirée à la « cafèt du Cora » chérie ? OK, ça manque sans doute un peu de glam. Mais pour des passionnés de retail, ça ferait son effet. En plus, servis à table ! Avec ou sans les courbettes des employés qu’importe, c’est tentant.

Capture d’écran 2019-02-07 à 21.06.20 

14 février, toujours. J’ai donc le lieu des agapes, la « cafèt Cora ». Reste l’attention. Le p’tit geste. Les roses et le cœur en chocolat ? Déjà vus. Plus original : le thon à l’ail et son coffret « Ail love you ». Pas certain de faire un carton quand même. A moins de livrer la botte de persil avec… Pour comprendre, il faut évidemment avoir été confronté à la situation de trouver du persil en extrême urgence !!!