Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

 

SC

« SAMEDI CONSO », la semaine retail (mais pas que…) passée en revue. Comme toujours en totale liberté. Et tant pis si ça pique ! 

 

 

SAMEDI

 

Hyper U aux Arcs (83). Une initiative locale que j’adore parce qu’elle démontre l’implication de l’équipe du magasin dans « son » commerce (sous-entendu : n’attend pas tout de « sa » centrale). Lidl propose du lieu noir à 7,98 €/kg sur son tract de la semaine ? Le poissonnier U affiche le sien à 6,50 €. La publicité comparative promotionnelle. J’adore. Vraiment.

U les Arcs Poisson

 

Toujours Hyper U Les Arcs. Ça, évidemment, j’aime moins… Parce qu’il faut une sacrée imagination pour décoder le libellé produit. Bien sûr, y’a infiniment plus grave puisque l’étiquette est parfaitement placée. Il n’empêche : c’est l’illustration que le cadencier est, dès l’origine, mal renseigné (et donc le signe d’un manque de Penser-Client).

IMG_5665

 

Hyper U Les Arcs encore. Moi qui croyais bêtement que Système U et Carrefour étaient alliés. Je dois être mal informé ;-)

IMG_5664

 

Pendant ce temps là, une âme bien intentionnée sans doute me soumet cette tranche de vie. Une remise de… 35 %. Un p’tit conseil : quitte à s’émanciper de la loi EGA, autant y aller franco à – 50 %, non ?

IMG_5660

 

 

LUNDI

 

Dans le train pour Paris. J’ai apprécié toute la malice de l’annonce pour vendre des tickets de métro. « Pour vous éviter de longues files d’attente en gare, nous proposons des tickets de métro au prix unitaire de 2,50 €, majorés de 60 centimes et, ce, en accord avec la RATP ». Il y a tout dans cette annonce… La dramatisation à l’avance de ce qui va m’arriver (une longue attente, limite insupportable, douloureuse, etc.) et la responsabilité de la sur-marge sur autrui. Faux-cul.

IMG_5711

 

 

Un Intermarché parisien. Doit manquer quelques infos sur l’affiche, non ? Pourquoi c’est au client de s’en rendre compte ??? #Penser-Client.

IMG_5728

 

 

Regrets. Impossible d’aller à Londres pour la boutique Rolling Stone qui vient d’ouvrir. Dommage. J’aurais bien fait du… lêche-vitrine !

RSLondres

 

 

Faute de Londres, c’est retour à Rennes et Carrefour. Là, faudra un jour qu’on m’explique la logique… C’est donc l’histoire d’un produit vendu habituellement à 1,89 € pour 825 g et qui, le temps de la promo, prend 25 g supplémentaires (850 g) et affiche un prix avant promo de… 1,50 €. Si vous saviez comme je me sens bête de ne pas comprendre toutes ces brillantes stratégies.

Yop

 

 

 

MARDI

 

Leroy Merlin. J’étais à deux doigts de m’asseoir. La peur du ridicule m’habite sans doute moins que la moyenne mais quand même un peu. Alors… je me retiens !

Leroy Merlin OsnyAoût

 

 

MaxiToys. Le centime symbolique. Et forcément un doute : c’est le vrai prix ? Ou alors : c’est le vrai produit ?

MaxiToysCergyAoût

 

 

Prêts pour le Tour de France. OK, Michel, la charte graphique est approximative mais on reconnaît au moins la « lune de Landerneau » (pour ceux qui l’ignoraient, c’est la signification du rond orange dans le logo Leclerc).

IMG_5892

 

 

 

MERCREDI

 

« J-1 ». Demain, réouverture de Monoprix Montparnasse. Fallait oser fermer neuf mois un « bouclard » de plus de 50 millions d’euros de CA. Mais à moins d’un an de l’ouverture d’un Leclerc flambant neuf à 200 mètres, valait mieux se refaire une beauté !

IMG_5755

 

 

Parce que Monoprix n’est pas une enseigne comme les autres, la conférence de presse du patron se fait… les fesses sur le comptoir et jambes croisées. La classe Jean-Paul ;-)

IMG_5760

 

 

Parce que Monoprix n’inaugure pas des 5 000 m2 tous les jours, l’inauguration est calée au millimètre près, le magasin au carré. Ou presque. Car, c’est bien connu, plus c’est gros, plus ça passe (et j’en sais quelque chose !).

IMG_5754

 

 

Plus c’est gros, plus ça passe (2).

IMG_5761

 

 

 

Fallait y penser. Mais c’est bien vu… Les pochons de riz sont souvent utilisés comme des solutions repas, alors autant les rapprocher du rayon plats cuisinés. Et, là, Monoprix fait esthétique en plus !

IMG_5840

 

Monoprix, the place to beer. J’achète !

IMG_5765

 

 

Long, très long communiqué de presse d’Auchan. Et une règle bien connue des journalistes : plus c’est long, moins c’est bon. Donc, ici, 5 pages sur « l’adaptation du modèle [Auchan], de l’offre et de l’organisation aux nouvelles attentes des consommateurs et des citoyens ». Bla, bla, bla, bla. Les Echos (comme d’autres) ont le résumé lapidaire : « Auchan annonce la suppression de près de 1 500 postes ». Toute la différence entre communication et information résumée en un exemple. Voilà, voilà.

Capture d’écran 2020-09-11 à 15.20.40 Capture 2020-09-10 à 08.27.28

 

 

 

JEUDI

 

Un Carrefour Normand. La Foire aux vins bat son plein. Les promos aussi. Quand une part aussi importante de l’offre est en promo, c’est à se demander ce que vaut réellement le prix originel. Par curiosité, un petit exercice : vérifier le prix d’origine. C’est bien ce que je me disais. Personne ne s’est vraiment penché sur le sujet. Ou alors de loin.

IMG_5901 Vin4 Vin3 Vin2 Vin 1

 

 

Quelques rayons plus loin. Non, rien. Si, en fait : courage, Rami, ça va être plus compliqué que prévu.

IMG_5906

 

 

 

VENDREDI

 

Réunion des adhérents Produit en Bretagne à Rennes. Le sujet sur lequel je dois plancher : Monde d’avant, monde d’après. Depuis longtemps (c’était en avril), ma religion est faite : le monde d’après ressemblera furieusement au monde d’avant. C’est ma « théorie de l’élastique » selon laquelle un élastique reprend peu ou prou sa forme après déformation. Et pour l’heure, tout donne du crédit à cette théorie.

IMG_1521

 

 

Extrait du prochain « Observatoire du Vrac » disponible la semaine prochaine (ou avant en le demandant gentiment ici), cette tranche de vie : « Pour taper sur l’écran, utilisez vos ongles ». Sympa pour les 20 à 30 % de la population onychophage (c’est pour placer un mot savant). Et si l’hyper Auchan investissait dans une nouvelle balance plutôt ?

JeudiCapture d’écran 2020-09-10 à 19.21.17

 

 

L’un de vous m’interpelle sur le descriptif de cette bouteille de la foire aux vins d’Intermarché : « Le domaine est réputé pour les beautés de ses sites ; l’attrait de ce vin de Saint Jean s’impose entre amis sur une bonne tourte aux cailles ». Avis aux contrepéteurs, il y en a deux à trouver. Et que du fin.

Intermarché