Le , par
Sélectour et Afat Voyages, plus forts que U et Leclerc

Il y a quelques années déjà, U et Leclerc avaient très sérieusement songé à se marier, histoire de constituer un incontournable pôle d’indépendants dans la distribution alimentaire française. Quelques mois de fiançailles, et le projet avait tourné court… Le mariage suppose en effet quelques compromis (pour ne pas dire sacrifices…) auxquels aucun des deux tourtereaux n’étaient finalement disposés. Chacun rentra donc chez soi, se promettant de rester « bons amis ».

Hier, Sélectour et Afat Voyages (en quelque sorte les alter égo de Leclerc et U dans le tourisme , aussi concurrents sur le terrain mais aussi proches dans leur modèle d’organisation) ont, eux, décidé de franchir le pas. A environ 90 % de « oui », les adhérents des deux réseaux – chefs d’entreprises indépendants – ont accepté le mariage. Le nouvel ensemble devient, avec plus de 1 000 agences, le premier réseau français, pour près de 3 milliards d’euros de volume d’affaires.

Pourquoi Sélectour et Afat ont-ils réussi là où Leclerc et U ont abandonné en chemin ? Probablement car ils ont davantage peur d’un avenir obscurcit par le formidable développement du web. Faute de réaction, leur patrimoine même est menacé. Et mieux vaut encore s’allier avec un concurrent que mourir seul…