Le , par
Convergence de marque : Carrefour peut mieux faire

prosConvergence

Cette semaine, le hasard d’une distribution de prospectus a placé l’un à côté de l’autre deux tracts made in Carrefour. L’un pour les supers, l’autre pour les hypers. Traduction très concrète de la convergence de marque, initiée par José Luis Duran et poursuivie par Lars Olofsson. Mais, à bien y regarder, la convergence de marque n’est pas complète : Carrefour se présente sous deux identités visuelles. L’ancienne pour les supermarchés ; la nouvelle pour les hypers. Comme s’il s’agissait de montrer la prééminence d’un réseau sur l’autre (ce que se chargent parfois de rappeler les top managers des hypers…). D’autant plus surprenant que le travail à faire n’apparaît pas insurmontable. D’ailleurs, pour aider Carrefour dans sa maîtrise des frais généraux, le studio graphique des Editions Dauvers leur offre la bonne déclinaison pour les prochains prospectus Carrefour Market. Y’a pas de petites économies !

CarrefourMarketNew