À la une

Local is génial !

LeclercBailleulTimoUne journée comme je les affectionne. Une matinée à arpenter un magasin en client-mystère (en l’occurrence l’hyper Leclerc de Bailleul dans le Nord). Et une après-midi à restituer face aux équipes sur un thème qui m’est cher : le Penser-Client (contraction, dans mon esprit, de l’exécution de l’offre, de l’exécution du prix et de l’expérience-client sur la surface de vente). Outre l’exercice de sensibilisation des équipes, c’est souvent pour moi l’occasion de découvrir quelques pépites. En voici une : le cassoulet Timo. Un cassoulet élaboré dans le Nord (c’est déjà pas banal) proposé à 4,60 euros la boîte 4/4 lorsque le leader du marché William Saurin est affiché à moins de 2 euros et la MDD (ici Côté Table) à 1,60 euro. Spontanément, on se gausse d’avance des rotations de Timo et on ricane même du facing généreux accordé à une référence que le « non-ch’ti » prendra pour un « nanard » ! L’adhérent Leclerc, lui-même non-ch’ti avant de reprendre le magasin, m’avoue s’être fait pareille réflexion à son arrivée. Mais voilà, Timo est au cassoulet ce que Nutella est à la pâte à tartiner, au moins dans la région lilloise. Trois fois plus cher que le produit MDD par exemple mais… quatre fois plus vendu. Local is génial !

13 commentaires

  1. Oh Bailleul près de chez moi :), par contre je ne savais vraiment pas que Timo était une marque uniquement disponible dans le nord !

  2. 4 fois plus cher… Mais peut être aussi 4 fois meilleur. Tu ne l’as pas testé ?
    Pour payer 4 fois le prix la différence de qualité doit se faire sentir, non ?

  3. J’ai vécu 17 ans à Zegerscappel village où est fabriqué le cassoulet TIMO. J’avoue en avoir peu mangé à l’époque mais y avoir gouté quand j’étais étudiant, ma maman en avait glissé une boite dans mon paquetage de la semaine. J’y ai gouté chaud, puis le lendemain froid, puis un autre jour avec des frites (pas la même boite evidemment !).
    Et bien je me porterais acquereur de l’entreprise si elle était à vendre car ce produit est étrange mais délicieux. Il est au cassoulet ce que la fricadelle est à la saucisse, excellent mais on ne sait pas ce qu’il y a exactement dedans.
    Luc Masson qui milite pour que le cassoulet TIMO devienne le repas d’avant bande et avant bal de carnaval à Dunkerque et ailleurs tant ce produit est convivial, simple et amical…

  4. Bonsoir , tchimie de naissance , à prèsent dans le Var , je ne trouve plus mes cassoulets timo , je les adore ,je n’ai pas l’occasion de remonter dans che nord alors si klkun à une astuce pour me dire où je peux en trouver merci à tous les biloutes

  5. nous sommes des chtis et maintenant on habite la Bretagne, nous sommes malheureux de plus avoir ce Timo! et c trop cher de se la faire envoyer vu le poids sniffff c’était trop bon!!!!

    1. Bonsoir, je suis aussi du Pas-de-Calais et je réside maintenant dans les côtes-d’armor. Mon frère m’en rapporte lorsqu’il vient en vacance avec du saucisson de cheval, de la metka, de la fricadelle, de la saucisse ky, et des produits de la belgique (mayonnaise, piccalilly et autres)

  6. 35 ans que je mange des timo j’adore mais la recette reste la même par contre les saucisses sont de plus en petite.. dommage

  7. de loin le meilleur au monde , je suis de haute Savoie et j’en est profité pour m’achetté des boite la semaine dernière 20 boites 😉 mdr la tète de la caissière

  8. C’est mon cassoulet préféré !! Celui de mon enfance, et celui que mes enfants préfèrent maintenant. Depuis un an on habite en région Lyonnaise: impossible d’en trouver. Du coup on en descend des tonnes quand on remonte, et c’est le prix à payer (avec une bonne bière belge !!) pour les copains du Nord qui viennent squatter la maison l’été !! VIVE LE CASOULET TIMOOOOOOOOO !!

  9. depuis toujours c’est mon préféré …il est parfois en rupture alors je ne prend rien d’autre
    c’est Timo ou rien 😉 … sont prix est un peut élevé mais tellement bon..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page