Le , par
Economie et écologie : l'aveu (très honnête) de U

Un p’tit mot “live” depuis les Herbiers (Vendée) où Système U Ouest présente cet après-midi sa politique environnementale. A dire vrai, pas de surprise dans les grandes directions suivies : panneaux solaires pour produire de l’eau chaude, valorisation des déchets, économies d’électricité en tout genre, semis à barre (pour passer de 33 à 66 palettes) ; Pour une bonne part (et comme pour toutes les enseignes), voilà d’abord un exercice de communication régionale. Il suffisait d’ailleurs de voir avec quelle “ferveur” était attendue la journaliste de Ouest-France qui, par son arrivée, donna le top départ de la conférence de presse !

Au-delà, et c’est le véritable l’objet de ce post, je suis frappé par l’honnêteté intellectuelle d’Alain Rocquefelte, le DG de la centrale Système U Ouest. Il attaque sa conférence de presse par une rare remise en perspective sur la nécessaire conjugaison de l’écologie et de l’économie : “Une politique environnementale qui irait à l’encontre de l’intérêt économique de l’entreprise n’aurait pas de sens”. Voilà qui a le mérite de la clarté. Plus loin, évoquant la nouvelle stratégie transport, Alain Rocquefelte, en remet une couche. “L’objectif de départ était économique, le gain écologique est une conséquence“. C’est évidemment le cas pour la grande majorité des politiques environnementales. Système U a au moins le mérite de l’avouer. Bravo !