Le , par
Prixbas au rendez-vous des prix

PrixbasfacadeHier, de retour de mon excursion du soir à Prixbas*, je vous avais promis d’étalonner les prix que j’aurai relevés au hasard du passage programmé dans un Leclerc de la « grande banlieue » mulhousienne. Le résultat ? Frappant… Sur la centaine de grandes marques qui constitue la méthodologie que j’utilise à Rennes pour le magazine RENNES CONSO, PrixBas devance Leclerc de 2 points. Pas mal ! A vrai dire, en se « baladant » en rayons hier, j’avais bien « senti » l’agressivité de Prixbas. Un exemple parmi d’autres : le lait Guigoz 1er âge à moins de 15 euros est rarissime. Même chez Leclerc. La prochaine fois, promis, je comparerai Prixbas au Leclerc de Lanester, le champion de France de l’Opus, avec un niveau inférieur à 90. Les puristes du prix apprécieront !

* rassurez-vous, même si certains d’entre-vous considèrent parfois que mon obsession des magasins frôle l’autisme, j’ai d’autres centres d’intérêt, tout aussi… majeurs. Pour preuve, cet après-midi, j’ai lâchement abandonné le magasin mulhousien dans lequel j’intervenais pour regagner Bercy et le dernier concert de la tournée d’Indochine (évidemment fabuleux, mais c’est pas le sujet). Et je n’étais visiblement pas le seul à avoir déserté les rayons pour la fosse où j’ai retrouvé un autre passionné du commerce depuis sa plus tendre enfance, aujourd’hui à la tête d’une enseigne majeure…