Le , par
Le contre-pied Surcouf

SurcoufC’est l’une des affiches immanquables dans le métro parisien cette semaine : “Vous allez pouvoir vous lâcher sur le foie gras”, signée Surcouf. Ce faisant, l’enseigne prend le contre-pied du “driver” habituel de la consommation où l’alimentaire est devenu au fil des ans la variable d’ajustement du budget des ménages, au profit précisément du non-alimentaire, souvent hi-tech. Là, Surcouf se propose donc d’être, par sa politique commerciale (à prix web, précise l’affiche) la “variable d’ajustement” pour réussir ses fêtes de fin d’année. En clair, faites des économies grâce à Surcouf et réinvestissez-les dans le menu réveillon ! Pas bête comme contre-pied. Là où le bât blesse, c’est dans le prix-produit choisi pour nourrir la promesse de l’enseigne : un Mac Book Air 11,6 pouces. Précisément le produit sur lequel Surcouf n’apporte strictement rien. Toutes les enseignes (web ou magasins physiques) proposent en effet le produit au même prix.