Le , par
23 décembre, 23 heures

2323décLa tradition est solide. Le 23 décembre est la plus grosse journée de l’année. Une journée que nombre de patrons d’hypers cherchent légitimement à prolonger le plus tard possible. Jusqu’à 23 heures pour mon “hyper de proximité”, un Carrefour rennais. Alors, à 22 heures, cap sur l’hyper, juste pour vivre les derniers instants de cette folle journée. Le maître des lieux, que je croise entre deux gondoles, est heureux (on a battu des records, me glisse-t-il). Et moi heureux pour lui. Les bonnes nouvelles ne sont pas si fréquentes. Un peu d’autosatisfaction ne fait jamais de mal. Et, de fait, entre 22 h et 23 h, quelques dizaines de chalands déambulent encore dans les rayons. Des chariots copieusement garnis passent en caisses. 236 euros pour le couple qui me précède à 22h57. A 23 h, rideau. La plus belle journée de l’année est déjà derrière.

Pour moi, c’est retour au bureau. Le 23 décembre est aussi, comme fait exprès, une grosse journée. C’est le bouclage de mon opus annuel Tranches de vie commerciale. Mais de ça, je vous reparlerai une prochaine fois. Joyeux Noël à tous.