Le , par
SCOT, urbanisme commercial : je prépare mon grand oral !

Pas encore eu l’occasion de vous en parler, mais vendredi je suis auditionné, ici à Rennes, par la commission chargée de la révision de la Charte d’urbanisme commerciale, sur la base des SCOT. Sans avoir vraiment cherché à comprendre, j’imagine que les élus voulaient compléter leurs auditions des acteurs par un regard d’observateur (j’édite sur Rennes depuis bientôt 7 ans un mensuel gratuit sur la consommation, tiré à 130 000 exemplaires, donc un journal avec un brin de notoriété locale). Schématiquement, je vais construire mon intervention autour d’une idée : plus que jamais, l’enjeu des élus locaux est désormais de travailler sur l’accessibilité des équipements commerciaux plus que sur tout autre sujet. Faute de quoi les clients fuiront les magasins physiques au profit du web, si pratique. Faute de quoi aussi les élus devront gérer demain des friches commerciales. Ce qui est, faut-il le savoir, leur pire cauchemar.