Le , par
Serge Papin chez Carrefour, vous y avez cru vous ?

La semaine avance, et je n’ai pas encore eu le temps de revenir sur cette brève du Journal de Dimanche. “Serge Papin, président de Système U, a décliné cette semaine une offre étonnante : la direction de Carrefour France”. Ca, pour être étonnante, l’offre – si elle a bien été formulée –  est étonnante. Détonnante, même. Qui peut imaginer un instant – en tous les cas pas moi, mais promis je lui pose la question dès que je le croise – que Serge Papin ait pu être intéressé par le job, suffisamment en tous les cas pour qu’une proposition lui soit faite ? Tiens, tant qu’on y est, et pourquoi pas MEL ? Plus sérieusement (et n’en déplaise à Serge Papin et MEL) sont-ils vraiment faits pour le poste ? Patrons d’un groupement d’indépendants, leur “vie managériale” n’a qu’un sens : convaincre et non contraindre. Ne serait-ce que parce que leurs adhérents sont en fait leurs mandants. Pas tout à fait pareil que chez Carrefour, Casino ou Auchan !