Le , par
Cour d'école…

La bataille fait rage entre Carrefour et Casino, rapport au projet de fusion de leurs activités brésiliennes. Jamais sans doute, leurs “DirCom” et autres attachés de presse n’auront autant mérité leur salaire tant la production de communiqués est quotidienne. Quotidienne et un tantinet scolaire sur l’air “c’est pas moi, c’est l’autre”. Bref, un parfait scénario de cour d’école ! Exemple hier. A 12h01, Carrefour adresse aux journalistes le message suivant (à télécharger ici pour les curieux) : “Suite au communiqué de presse de Casino diffusé le 4 juillet, Carrefour souhaite apporter les précisions suivantes :...”. Je fais court mais en gros Carrefour dit : 1) qu’il n’a pas d’intention hostile envers Casino ; 2) qu’à sa connaissance rien n’interdisait au groupe Diniz (le partenaire de Casino au Brésil) de discuter avec Carrefour. A 16h05, communiqué de presse de Casino (à lire ici)… “En réponse au récent communiqué de Carrefour, etc.“. Là aussi, je fais court, mais Casino dit : que l’attitude de Carrefour est bien hostile, parce qu’il a établi des “discussions secrètes” ; et que “la lettre et l’esprit” de l’accord Casino/Diniz interdisent de telle négociations. Nous voilà bien avancé !