Le , par
FAV : la très étonnante coquille de Carrefour

CarrefourFAVEtonnante l’erreur de Carrefour dans les relations presse de sa foire aux vins et qui – forcément aux yeux de certains mal-intentionnés – aura pris le goût de la suspicion. Dans le détail donc, voici l’histoire… Avant l’été, comme (presque) toutes les enseignes, Carrefour se fend d’un dossier de presse présentant l’offre avec CD photos (photo 1). Aux journalistes qui le désirent, le service de presse assure même l’envoi d’échantillons pour ceux qui mettent en place des jurys de dégustation. C’est par exemple le cas du magazine que j’édite sur Rennes, RENNES CONSO. Dans l’offre Carrefour, ce Corbières (2) Abbotts & Delaunay 2007 à 3,99 euros. Un flacon en apparence séduisant. Va donc pour une demande d’échantillon ! Lequel passe avec succès l’épreuve du jury RENNES CONSO et décroche même un coup de cœur et un commentaire élogieux pour son rapport qualité/prix incroyable (3). Mais voilà, en magasins, point de Corbières Abbotts & Delaunay 2007 mais 2009. Plus tout à fait la même offre (au vu de la variabilité de la qualité des récoltes). Donc plus du tout le même rapport qualité/prix. Etonnant car toute la chaine de relation-presse de la FAV (listing de l’offre, photo et bouteille échantillonnée) a bien déroulé le même message : il s’agissait d’un 2007. Raté.