Le , par
Des Pharmaciens, le Penser-Client, Prague…

Aller-retour à Prague aujourd’hui pour convaincre des pharmaciens (français) de l’intérêt d’adopter la démarche du Penser-Client dans leurs officines. Car, après tout, une pharmacie est un commerce certes “médicalisé”, mais c’est bien un… commerce. Et les règles basiques du commerce s’y appliquent. A commencer par mon dada, le Penser-Client : l’exécution du prix (rendre le prix lisible et compréhensible), l’exécution de l’offre (rendre l’offre lisible et compréhensible) et l’expérience-client (ce que l’on donne à vivre sur la surface de vente). Et malgré la dureté de mon propos sur leurs officines (j’avais naturellement pris la peine d’en visiter plusieurs, appareil photo en main), je suis – plus qu’agréablement – surpris de constater qu’ils partagent la démarche et l’approuvent. Après-midi libre. Je réserve une voiture et vais me balader dans la périphérie, au hasard des centres commerciaux et des hypers. A plus tard donc pour quelques cartes postales de Prague.