Le , par
La chasse aux fans

FansAutant vous l’avouez (même si ça fait vieux con), je ne comprends toujours pas l’intérêt des pages FaceBook pour les enseignes. Mais, rassurez-vous, je me soigne ! La preuve : avec mon équipe, nous « furetons » les pages et les groupes FB histoire de comprendre les enjeux et les réalisations (à lire dans notre veille mensuelle VIGIE GRANDE CONSO). Et, dans ce benchmark, cette trouvaille : comment les enseignes obligent (presque) les internautes à devenir leurs « amis ». Simplement en remplaçant le « mur » par un écran intermédiaire dont, en apparence, la seule façon d’être libéré est de cliquer sur « j’aime ». Une véritable chasse aux fans en quelque sorte. Bon cela dit, va quand même bien falloir se rappeler que le chiffre d’affaires restera toujours plus important pour le compte d’exploitation que le nombre de fans, lequel ne se valorise pas davantage à l’actif du bilan !