Le , par
Cdiscount is watching me !

CdiscountFigoluDécidément, Cdiscount m’intéresse bigrement actuellement (voir ici la vidéo que j’ai consacrée au site). Mais, visiblement, Cdiscount s’intéresse aussi à moi. Et me trace ! Ce matin, au hasard d’une balade numérique, je consulte le prix du Figolu sur le site (ne me demandez pas pourquoi, je ne sais même pas !). Ce qui n’était qu’une “visite de curiosité” a visiblement été pris très au sérieux par le “cerveau” du site. Ce soir, dans ma boîte mail, ce message : “Bonjour M. Olivier Dauvers. Vous avez récemment visité notre site, mais n’avez pas finalisé votre commande. Que s’est-il passé ? Etc.” Et Cdiscount de me présenter en guise de visuel le fameux paquet de Figolu que je reluquais ce matin ! Stupéfiant. Ou plutôt bluffant (tant le numérique ouvre en très grand le champ des possibles) tout autant… qu’inquiétant. En 2006, dans un ouvrage (épuisé) intitulé Le Magasin de demain s’invente aujourd’hui, je pointais ce risque sous-jacent à l’ère du commerce numérique qui s’avançait déjà : une forme d’inquisition dans la Relation-Client qui pourrait finir par inquiéter le chaland. Et, pourquoi pas, le rendre méfiant. Surtout pour… un paquet de Figolu à 1,09 euro !