Le , par
Editions Dauvers a son athlète de haut niveau…

JeanFrériToujours sur le chemin de New-York, j’en profite pour vous parler d’un projet (hors-commerce) que nous avons décidé de mener sur 2012 au sein de la TPE Editions Dauvers : accompagner une « jeune pousse » du sport de haut niveau en le soutenant financièrement. Jean Fréri, Champion d’Europe junior par équipe en canoë (photo). Retenez ce nom parce que je vous en parlerai de temps à autre sur le blog mais, surtout, parce que si tout se passe comme prévu pour lui, vous pourriez en entendre parler en 2016 lors des JO de Rio qui est son objectif à moyen terme. A court terme, son prochain objectif : les Championnats du monde junior cet été aux Etats-Unis.

Quelques mots sur Jean Fréri, 18 ans le 28 janvier prochain. Pas trop mauvais à l’école (c’est un euphémisme), en témoigne sa mention très bien au bac S en juin dernier. Etudiant depuis lors à l’INSA à Toulouse. Il y bénéficie du statut d’athlète de haut niveau avec aménagement de son emploi du temps pour concilier études et entrainements quotidiens !

Sa discipline, son club. Honnêtement, suis pas un expert en canoë ! Pour faire simple, il faut passer entre des portes, le plus vite possible évidemment, le tout dans de l’eau en mouvement perpétuel. D’ailleurs, Jean Fréri est quasiment né sur le gave de Pau, ce torrent qui descend des Pyrénées. Le club local – où Jean est licencié – a déjà donné un Champion Olympique à la France, Tony Estanguet, excusez du peu ! Donc pourquoi pas deux ?

Pourquoi le soutenir ? Evidemment parce que je le connais. Mais, au-delà, parce que sa jeune carrière est prometteuse. Et que ce coup de pouce nous était possible. Dès l’an prochain, si Jean prend son envol international dans la discipline, son budget nous sera inaccessible. Mais peut-être qu’une marque ou enseigne grande conso prendra alors notre relais avec un vrai intérêt de sponsoring. Nous aurons alors contribué à lui faciliter la tâche !

Quel intérêt pour Editions Dauvers ? A dire vrai, très mince… ! D’ailleurs, nous n’utiliserons pas pour nous la visibilité que permet ce sport sur les équipements (canoë, casque, etc.). La surface de communication sera réservée aux Restos du Cœur (une cause à laquelle j’adhère depuis longtemps) avec ce simple appel : « Donnez ».

Je vous parlerai donc de temps à autre de la saison de Jean Fréri !