Le , par
Donner de la valeur à la promo

PouletLabelRougePassage à Lannion (22) ce samedi pour une compétition de canoé où concourrait “notre” athlète (je vous en reparle plus tard). Un stop-café au Leclerc local dont j’apprécie particulièrement l’adhérent. Et l’occasion d’un petit exercice graphique sur l’art de donner de la valeur à la promo. Ce samedi donc, chez Leclerc, du poulet fermier Label Rouge de Loué à 4,49 €/kg. Un bon prix sans que ça soit exceptionnel. Surtout, là, c’est la manière dont l’hyper affaiblit sa promo qui m’a intéressé. A gauche, l’affiche telle qu’elle est. L’hyper vante un simple “poulet fermier Label Rouge”, quasi anonyme. La photo est d’ailleurs 100 % anonyme. Quant au mot Loué, il est marginalisé. Ce qui fait qu’en apparence la promo donne l’impression de n’être qu’une offre pour un poulet fermier Label Rouge “générique” (ça existe). Auquel cas 4,49 €/kg devient un mauvais prix. Conclusion : l’affichage promo doit davantage mettre en avant ce qui donne toute sa valeur à l’offre : Loué.