Le , par
L'évolution du hard-discount, la suite

Quand je vous dis (et depuis longtemps) que le hard-discount ressemble de plus en plus à un supermarché classique, je ne pense pas me tromper ! Illustration aujourd’hui avec cette information que vient de communiquer Lidl aux journalistes. (Comme les autres), l’enseigne s’associe à la collecte nationale pour les Restos du Cœur les 9 et 10 mars. Evidemment une bonne idée (ceux qui me connaissent savent mon attachement viscéral à cette cause, d’ailleurs : DONNEZ), tel n’est pas le propos du post. Mais une idée qui rapproche encore Lidl des enseignes “classiques”. D’ailleurs, Lidl est même prêt à prendre en charge l’acheminement des denrées données si les Restos ne peuvent pas collecter dans les 1 600 points de vente. Et devinez par quel canal Lidl a choisi de faire connaître son initiative aux journalistes ? Par une agence digne de ce nom. Lidl s’est payé les services d’EuroRSCG pour “causer” à la presse. Dingue ça ;-)