Le , par
Avec du retard, joyeux anniversaire !

Essentiels-BDCher Frédéric Lefebvre,

Je suis honteux et confus. Le 6 avril dernier, vos Essentiels ont fêté leur première bougie. Un an ! Et pas un mot de ma part pour célébrer l’anniversaire de ce que vous présentiez quand même, il y a 12 mois, comme un événement. Vraiment, je suis impardonnable. D’un autre côté, j’ai l’impression d’être le seul à y avoir quand même pensé. Peut-être m’en saurez-vous gré ? Plus sérieusement, pourquoi personne n’y pense donc plus ? Parce que c’était l’exemple même de la fausse bonne idée (je l’avais écrit, ici, début mai 2011). Et que Les Essentiels étaient morts avant de vivre, simplement car ils n’apportaient rien de plus que les enseignes ne faisaient déjà : des promos régulières et notamment sur les produits frais trad. Si quelques magasins poursuivent encore la mise en avant des Essentiels (mention particulière à Carrefour), la plupart ont remisé depuis bien longtemps leurs affiches. Bon anniversaire quand même !