Le , par
Tout est relatif

BigisbeautifulEncore une histoire de format… Pour de nombreux consommateurs, les plats cuisinés individuels en 300 g (voire parfois 280 g dans le cas des plats à base de poisson) sont plus qu’insuffisants pour procurer une satiété suffisante. Ce qui les détourne de la catégorie. Résultats, les industriels ont imaginé des versions plus généreuses. Par exemple ce format 350 g de Panzani. Et une nouvelle illustration de la relativité des choses. Parce qu’à 350 g pour un plat principal, la satiété demeure quand même toute relative. Quand bien même l’assiette se dit XXL.