Le , par
Pouvoir d'achat : l'excellente nouvelle de l'INSEE

C’est fait, l’INSEE a rendu son verdict. En 2011, le pouvoir d’achat de l’ensemble des ménages a progressé de 0,5 % en France (après + 0,9 % en 2010). Mais ramené à l’unité de consommation (en gros à la tête de pipe, ce qui est plus fidèle à la réalité de chaque Français), le pouvoir d’achat a baissé de 0,1 %. C’est donc une… excellente nouvelle. Excellente parce que tous ceux qui discourent sur la baisse du pouvoir d’achat y verront le signe tangible de la pertinence de leurs analyses. “Tu vois, je te l’avais bien dit, le pouvoir d’achat est vraiment en baisse”. Excellente aussi parce qu’elle conforte ceux qui (comme moi depuis 2006, lire ici) tentent d’imposer l’idée qu’il y a bien davantage en France un problème de vouloir d’achat que de pouvoir d’achat. Parce que, franchement, à – 0,1 %, on peut davantage parler d’une certaine forme de stabilité du pouvoir d’achat que d’effondrement, non ?