Le , par
N'est pas Amora qui veut !

KeramelLa marque a beau avoir été très bien choisie (Ker’Amel, pour du caramel (breton) au beurre salé), elle n’a pas réussi à imposer sa logique packaging à la distribution. Visiblement, tout a été prévu pour une implantation “top down” (à la manière d’Amora sur le ketchup). Sauf que ça complique quand même singulièrement la tâche des employés et menace la stabilité des produits. Résultat : le flacon squeezer top down (admirez le franglais) est implanté top up et l’étiquette en devient inutile. N’est pas Amora qui veut…