Le , par
Made in France : ma réponse à Montebourg sur LCI

LCIVoilà bien le buzz du jour : Montebourg qui pose à la une du Parisien dans une marinière Armor Lux, un blender Moulinex dans les bras et une montre Michel Herbelin au poignet. Le tout made in France (mais quand même pas franchement accessible à l’ouvrier ordinaire mais là n’est pas le sujet). Le sujet, c’est cette adresse à la distribution de créer des rayons de produits français. Et telle était donc la question à laquelle j’ai eu à répondre sur le plateau de la chaîne info ! Faisable ou non ? Evidemment non ! Comme souvent, le politique pose une bonne question mais, par méconnaissance, y répond mal. Montebourg s’est mis en tête de connecter le cerveau du consommateur et du citoyen. Là, j’applaudis. Voilà des années que j’évoque le sujet (encore l’an dernier à l’approche de Noël ici même). En revanche, la solution préconisée n’est pas la bonne car simplement irréaliste… Pour donner une valeur sociale aux produits, car tel est l’enjeu simple, le politique doit imposer le double étiquetage des produits : leur prix ET leur provenance. Evidemment, c’est parfois un brin compliqué. Mais ne rien faire est juste mortel pour l’industrie française. Alors, entre compliqué et mortel, le choix est vite fait…

JouetsChineA l’approche de Noël (l’implantation des jouets en hypers a démarré cette semaine), je renouvelle donc ma proposition de l’an dernier, image à l’appui. Oui à la libre circulation des marchandises. Oui aux jouets chinois mais en le signalant au consommateur. Histoire de culpabiliser le citoyen. C’est en substance ce que j’ai évoqué ce soir sur LCI.