Le , par
Auchan : le succès de Self-Discount par les chiffres…

SelfDiscountAuchanVous l’avez forcément vu ou lu : les zones premiers prix se multiplient dans les hypers. Après des initiatives infructueuses au début du hard-discount dans les années 1990 (je me souviens de Cora par exemple), elles reviennent en force. Auchan a généralisé Self-Discount dans quasiment tous ses hypers (ça, c’est pas nouveau). Géant Casino a suivi avec ses zones blanches (lesquelles rappellent furieusement les produits libres de Carrefour en 1976). Et voici donc Carrefour qui teste “Courses Eco”. A dire vrai, depuis longtemps j’avais envie de connaître le poids économique précis de ces zones. En l’occurence de Self-Discount. Maintenant je sais. Et comme je suis pas chien, je vous le fais partager ! Donc, les espaces Self-Discount pèsent 2,1 % du CA hors carbu des hypers. Pas neutre quand même. Pour vous aider à comparer, c’est par exemple plus que le traiteur LS. Autre info intéressante : sur le S1, Self-Discount “roule” beaucoup plus vite que les hypers : + 3,3 % vs + 0,3 % pour le CATP. Trois points d’écart, c’est pas neutre ! Et ça illustre très précisément la quête des petits prix…  (la suite, vous m’excuserez, mais je la réserve aux lecteurs de la veille mensuelle VIGIE GRANDE CONSO que nous éditons).