À la une

Lulu l'ourson a mangé les 3 chatons

3chatonsC’est une part de mon enfance (et de la vôtre sans doute) qui fout le camp. Adieu les 3 chatons ! La barquette de Lu perd actuellement ses emblématiques félidés au profit d’un ursidé en salopette. Tout ça au nom d’une “rationnalisation de gamme” que l’on comprend sur l’étagère voisine (voir ci-dessous). Lulu qui n’était précédemment qu’un biscuit en forme d’ours devient la signature de plusieurs produits. Dont la fameuse barquette.

Lulu

11 commentaires

  1. Il me semble que durant de longues années, Lu avait déjà abandonné la signature 3 chatons au profit de la simple barquette. La marque l’a remis il y a une dizaine d’années. A vérifier.

  2. Carlos, je crois que vous avez raison sur la disparition puis le retour des “3 chatons”.
    Sur la question des packagings, je suis toujours surpris par l’absence totale de renouvellement du pack des “biscuits Rem” de LU. On dirait qu’ils ne l’ont pas changé depuis 30 ans !
    J’avais trouvé ridicule la diffusion sur toutes les gammes de Pepito et de Prince. Ces marques étaient identifiées à UN produit spécifique, et tout est brouillé aujourd’hui… Ou alors je suis notalgique des fameux Captain Choc ?

  3. Encore une erreur qui va leur coûter cher!
    Dans les grandes entreprises aussi, il y a des bureaucrates, des HEC, des énarques et des ESSECS qui prennent des décisions stupides !
    Ils devraient se souvenir du désastre “new coca”, qui a failli les couler, des sinistres “Kinder Joy”, du licenciemennt de Philippe Bouvard sur RTL qu’il a fallu rappeler en urgence, ou encore du poisson d’avril des carambars, ou l’on nous a fait croire que les blagues carambar allaient devenir éducatives. J’en tremble encore !

  4. I wanted to put you that little bit of note to be able to thank you very much again considering the amazing advice you have shown on this site. It was certainly strangely open-handed of people like you to make freely precisely what a number of us might have offered for an ebook in making some cash for themselves, especially since you could have tried it if you ever wanted. These basics as well worked to provide a great way to be aware that someone else have a similar interest just as my very own to realize significantly more when considering this issue. Certainly there are some more fun situations in the future for individuals who check out your site.

  5. Je m’en rappelle de ca ! J’aimais tellement et j’en mangeait à tous les goûters !
    Ça m’énerve de savoir que c’est l’ourson qui a prit la place des 3 chatons :grogne:

  6. Il faudrait veiller à ne pas faire feu de tout bois. Vous parlez de votre enfance bafouée par un changement de direction de marque, mais la barquette 3 Chatons n’a repris son appellation “3 chatons” qu’en 2003 et après un rapide calcul (en prenant en compte l’âge mentionné dans votre bio), vous aviez au minimum 31 ans.
    Je ne sais pas à quel âge vous avez retirez les petites roues de votre vélo, mais dans mon entourage, à 31 ans, on est plus un enfant.
    De plus, et c’est assez cocasse, selon une autre source (Votre page WikiPedia), vous seriez même né l’année du rachat de la barquette 3 chatons par LU qui, en conséquence, l’a renommée sobrement barquette de LU.
    Vous n’avez donc JAMAIS connu de “Barquette 3 chatons” durant votre enfance. Volontairement ou simplement par biais cognitif, cet article est un tissu de mensonges n’a pour but que de nous liguer contre une marque en utilisant une nostalgie phantasmée.
    Je pensais être sur un blog de qualité tenu par une personne de confiance et à la dontologie exemplaire, il semblerait qu’il n’en est rien.
    Une honte.
    Bien à vous, je ne vous salue pas.
    Un lecteur en colère.

  7. Ces biscuits ont porté le nom “barquettes 3 chatons de 1963 à 1982, Mr Dauvers étant né en 1970 il les a donc, tout comme moi, connus sous ce nom dans son enfance…
    Votre critique à son encontre est donc totalement injustifiée!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page