Le , par
Carte postale de San Francisco (8)

DairylandDe San Francisco, où plutôt de la campagne plus lointaine. Hilmar, 2 heures de voiture. Retour sur des terres (laitières) où j’avais travaillé quelques mois il y a… 25 ans. En matière agricole, la productivité a fait son œuvre. 700 vaches sur l’exploitation il y a 25 ans, 3 000 aujourd’hui. En revanche, côté commerce, rien n’a changé ou presque. Et l’occasion de rappeler ce qu’on oublie trop souvent quand on évoque le retail américain : le niveau est autrement plus hétérogène qu’en France. Prenez cette petite ville de 4 000 habitants, toute entière dédiée à la production laitière (au moins 30 000 vaches !) : un seul supermarché – baptisé Dairyland Market, évidemment – et d’un niveau tout relatif. La facade en dit long. L’intérieur est à l’avenant (voir ci-dessous). A présent, imaginez l’équipement commercial dans une bourgade de même taille en France… Deux supermarchés, au minimum. Et l’un, voire les deux, refaits à neuf sur les 5 dernières années. Tandis qu’ici, à Hilmar, je prendrais presque le pari d’avoir déjà vu ce rayon boucherie. En 1987…

DairyLandBoucherie