Le , par
Casino, les prix, le blog

Depuis quelques semaines, ça n’a pas dû vous échapper, j’évoque souvent Casino et les prix. Pourquoi ? Parce que, de mon point de vue, c’est plus qu’une information, c’est un événement, aujourd’hui encore insuffisamment considéré comme tel (chez les concurrents comme dans la presse). Rapport au passé de l’enseigne, c’est une rupture énorme. Une revirement stratégique – et sémantique jusque dans les paroles “on” ou “off” du top management – comme on en voit rarement. Mais il faut aussi passer à l’analyse par anticipation pour donner tout son poids à la nouvelle politique commerciale de Géant. Dans quelques mois/années, pour sûr, on se rappellera de ce premier trimestre 2013. Soit comme celui du moment où la recovery a démarré (parce que la relance des volumes sera durablement au rendez-vous) ; soit comme l’élément qui a tout précipité parce que, faute de volumes ou de patience, la situation de rentabilité de Géant n’était plus tenable. Vous l’avez compris, ce moment me passionne. D’où les nombreux comparateurs de prix et infos en tout genre régulièrement publiés ici. Ce qui agace certains : “Il n’y a pas que Casino dans le paysage commercial“, me disent-ils. Ce qui en étonne d’autres : “Mais ils vont vous détester chez Casino“. Je préfère une autre lecture… Tel ce cadre du groupe qui m’a simplement écrit : “Je suis content qu’en ce moment vous parliez de nous en bien“. Ben oui, parler de prix bas (sur le mass-retail du moins), c’est “parler en bien”. Ici, sous mon clavier, ça en devient même un éloge !