Le , par
L'image-prix, c'est aussi ça…

DelacreDeux cas intéressants observés hier chez Leclerc. De cruels côte-à-côtes… Dans les deux cas, un produit majeur de l’assortiment et sa déclinaison… valorisée. Un cas classique de stratégie industrielle : profiter du succès d’une référence pour lui adjoindre un “p’tit quelque chose en plus” (un goût speculoos ici, une touche d’olive là) et, évidemment, revisiter le tarif. En magasin, une tentation souvent similaire : accroître le taux de marge, précisément pour compenser la bataille tarifaire sur la référence-mère. Mais, en la circonstance, deux écueils : d’abord avoir la main trop lourde ; ensuite que le hasard des implantations rapproche trop les produits et les étiquettes ! Ce qui est le cas ici. Et qui n’est pas franchement au bénéfice de l’image-prix de l’enseigne.

ToucheOlive