Le , par
Casino et les prix : une révolution (culturelle) en marche

Casino n’en finit pas de me surprendre sur le terrain des prix… Sur la foi de mes observations (mais également des nombreuses images reçues), les hypers Géant ont engagé la bataille de l’image-prix après avoir massivement baissé les prix.Tenez, hier, par exemple. Journée de relevés de prix à Rennes pour le journal grand public RENNES CONSO que j’édite. Direction Géant Casino, un hyper assez symbolique pour le groupe car implanté à quelques centaines de mètres à peine du Leclerc Saint-Grégoire, l’un des hypers les moins chers de France (le moins cher même selon Que Choisir). Dès l’entrée, me voilà accueilli par le chariot comparateur. Osons le mot, voilà qui est… couillu. Géant qui s’attaque à Leclerc !

GeantLeclercChariotJ’entame mon relevé de prix. Pas pour longtemps. V’la le directeur qui m’interpelle : “Vous avez vu ce que l’on a fait ?“. Je réponds que j’ai effectivement trouvé audacieux – bien senti même – le chariot à l’entrée. “Non, non, pas ça, me relance-t-il. Les stop-rayons avec les tickets de caisse“. Les voilà donc, au rayon laits infantiles par exemple…

GeantLeclercBlédinaPour tout vous dire, j’en suis resté bouche bée. D’abord, par la bonne idée mise en œuvre : dans l’imaginaire du consommateur, les deux tickets de caisse servent parfaitement la démonstration (le visuel du produit ne gâcherait rien, mais c’est du détail). Ensuite, et surtout, parce que je n’ai pas souvenir d’un cadre Casino fier de son travail de terrain sur les prix au point, quasiment, de me prendre par la manche pour me le faire partager ! Je vous assure que, côté prix, il y a une révolution en marche chez Casino sur les prix. Sera-t-elle suffisante ? C’est une autre question. Mais cette mue était quand même une condition nécessaire à défaut d’être suffisante.