Le , par
Auchan : la Tascom vaut bien un brin de transparence !

AuchanDriveAuchan est donc en guerre contre Sylvia Pinel ou, pour être précis, contre son projet de loi visant à encadrer le développement des drives en en faisant des “lieux de commerce” comme les autres. Donc, à terme, possiblement assujettis à la Tascom, la taxe sur les grandes surfaces (34 € par mètre carré et par an). Avant-hier matin, dans Les Echos, Arnaud Mulliez, président d’Auchan France se fendait d’une tribune étonnament virulente pour la discrète famille du Nord. Hier, donc, pour sensibiliser l’ensemble de la presse à son combat, Auchan a passé la seconde couche. Direction Melun-Sénart pour la visite du drive et, évidemment, la redite des arguments de la veille avec, cette fois-ci, Vincent Mignot, DG Auchan France, aux manettes. Sur le fond de l’argumentaire, je vous renvoie donc aux Echos. Sur la forme, pour intéresser les journalistes, l’enseigne a, pour la première fois, ouvert les coulisses de ses drives (vous l’aurez compris : perso, je n’avais eu droit jusqu’à présent qu’à des visites officieuses, aux risques de l’invitant local !). Drive ouvert, donc, et chiffres sur la table : 460 millions d’euros de CA pour Auchan l’an dernier, 356 M€ pour Chronodrive, une perspective de 1,07 Md€ pour 2013 et 12,9 millions de commandes. Un peu plus, c’était l’indigestion de chiffres tant nos carnets de notes de scribouillards n’y étaient point habitués ! Mais, voilà, le le jeu en vaut bien la chandelle : la Tascom drive pourrait coûter près de 9 millions d’euros à Auchan, deux fois plus si les surfaces de voiries (bornes et pistes de retrait qui sont les véritables zones de contact commercial) sont comptabilisées.

DiaporamaVous le devinez, les curieux d’Auchan Drive peuvent profiter de la transparence d’Auchan en téléchargeant le diaporama de visite ici !