Le , par
La petite histoire du prospectus du "Mois Carrefour", spécial 50 ans

LeMois50ansRetour sur l’une des infos révélées ici cette semaine. Mercredi soir, via Twitter, j’annonce la prochaine OP de Carrefour, “Le mois” version 50 ans. Jeudi matin, ayant pris connaissance du prospectus, j’évoque quelques unes des marques concernées, les niveaux de remise et renvoie ceux qui s’y intéressent sur un lien web où le prospectus a été posté (ainsi que d’autres d’ailleurs). Immanquable donc pour les concurrents dont certains (c’est de bonne guerre) contactent immédiatement les fournisseurs concernés. Chez Carrefour, au même moment, c’est l’effervescence. Là aussi, ça se comprend. 12 jours avant son démarrage, l’OP n’avait plus de secrets pour personne. Ca, je l’avais bien compris avant que Noël Prioux et Jérôme Bédier ne me l’expliquent de vive voix ;-) Mais qui blâmer ? Le site qui parvient à mettre en ligne des prospectus avec une douzaine ou une quinzaine de jours d’avance (ce jour là, ledit site avait également réussi la prouesse de révéler un prospectus Géant encore plus tardif). Ou faut-il réexaminer, en interne, le process de fabrication et de circulation des prospectus ? Voilà la question que je posais en réponse à mes interlocuteurs, tout en acceptant de désactiver le lien (c’est aussi pour ça qu’il a disparu d’autres sites ayant repris l’info…!). Vendredi, suite. Une bonne âme (sans doute) m’indique un nouveau lien où le prospectus Carrefour est également en ligne. Et devinez l’URL de ce lien… ? Http://catalogue.carrefour.fr/etc. Suis pas expert en informatique, mais ça ressemble quand même bien à une publication officielle. Donc secret industriel majeur le jeudi (au point de mobiliser jusqu’au DG France) et diffusion urbi et orbi le vendredi ? Doit encore y avoir quelque chose qui m’échappe…