Le , par
Drive, far-west et mauvaise foi

Capture d’écran 2013-12-14 à 10.07.25Revue de presse. Hier, La Dépêche du Midi évoquait l’ouverture “surprise” d’un Leclerc Drive à Moissac, à quelques centaines de mètres d’un Intermarché venant changer de propriétaire. Un comité d’accueil digne du far-west d’autant plus, raconte La Dépêche, que l’ouverture a été soigneusement gardée secrète. Même les entreprises travaillant sur le site ont ignoré “jusqu’au dernier coup de pinceau l’usage de ce bâtiment”. La signalétique ? Apparue la veille de l’ouverture. Bref, un vrai effet de surprise. Evidemment, le propriétaire de l’Intermarché fait la gueule : “Je ne veux voir là qu’un moyen d’annihiler nos projets de développement et de cannibaliser notre prochain drive”, explique-t-il au quotidien. Puis, sans doute au nom de la légitime défense (!), une pique plus sournoise : “J’émets toutefois des doutes sur la réussite de mon concurrent et la façon qu’il aura de maintenir une bonne chaine du froid“. 100 % mauvaise foi, évidemment. Fort de mon expérience de “travailleur” en drive-entrepôt (et ce quelle que soit l’enseigne), la chaîne du froid est autrement mieux respectée en drive qu’en point de vente ;-) Mais peu importe… Le Mousquetaire a raison de se défendre. Tout comme l’adhérent Leclerc a eu raison d’avancer masqué. Le drive est l’occasion de remettre un poil de virilité dans le combat entre enseignes. Et ça, j’adore !