Le , par
Epinay : le second (nouvel) Auchan de l'automne

Auchan EpinayVoilà donc le second Auchan ouvert en région parisienne en quelques semaines. Après Aéroville (voir ici), voici Epinay sur Seine. Plus grand (10 000 m2, sur deux niveaux) mais aussi plus conventionnel qu’Aéroville. Particularité : le centre « Ilo » (c’est son nom) est une… re-création. Le précédent site, un centre commercial des années 1970 de type « dalle », a été entièrement rasé, l’hyper Leclerc avec ! 7 ans et 90 M€ plus tard, c’est un Auchan qui réapparaît. Qu’en retenir ?

1)   une exécution plus simple que par le passé, notamment dans l’identification des univers (les « partis pris d’enseigne », en jargon Auchan). Il est clair que la maîtrise du coût-outil conduit à simplifier la mise en musique des hypers désormais ! D’ailleurs, ici comme à Aéroville, pas de véritable boulangerie mais des terminaux de cuisson. De même, les stands fromages et charcuterie ne font qu’un.

2)   Un confort d’achat plus élevé que par le passé. A dire vrai, je n’ai pas pris de mesures précises, mais le rapport surfaces de circulation sur surface totale est bien plus haut que la moyenne. Au nom de l’expérience-client (évidemment, je partage !).

3)   Des initiatives merchandising audacieuses. D’abord, le pricing unique sur certaines gammes, au nom d’une simplification de l’acte d’achat. C’est le cas sur plusieurs produits MDD (voir les sirops dans le diaporama en libre accès que je propose) mais aussi sur quelques marques nationales. Là (sur les MN), j’avoue être plus dubitatif, mais sans certitude pour autant. Certes, le prix unique est une vraie simplification, mais le risque est grand de ne pas être « dans le prix » lorsqu’il s’agit de parfums/références ultra-majeurs. Exemple ici avec les « Gourmands » Mamie Nova. Auchan les propose tous à 1,29 €. Problème, le chocolat, la star de la gamme, est souvent « bradé » par la concurrence à 1,09 €.

Auchan EpinayMamieNova

Ensuite, second initiative merch’ : l’implantation sur toute la hauteur des premiers prix « Pouce ». Objectif : les rendre plus visibles (pas inutile dans une zone populaire comme Epinay). Reste que les descentes sur un facing (surtout pour des produits genre paquet de café), c’est quand même un peu juste.

Auchan EpinayDescentePPX

Le diaporama de visite est en libre téléchargement ici