Le , par
Les dangers de la baisse de prix

BN Chocolat-1Suite du post d’hier avec ce magasin plein d’ambitions côté prix (c’est peu dire…). Aujourd’hui, les dangers d’un tel pricing sur-agressif (je mets de côté les dérapages au SRP, par exemple la Mousline à 0,56 €). Le danger, donc ? La cohérence au sein des gammes. Ou plutôt, l’incohérence. Exemple ici avec le BN chocolat. A 88 centimes, le prix est bien tapé. Rien à dire. En revanche, le problème est quelques centimètres en-dessous. Faute de placer la “cohérence des prix” au même niveau que les prix eux-mêmes, ce magasin affiche – royalement – le lot de 3 à 3,22 €. Soit 22 % plus cher. Et le client, il se dit quoi d’après vous ? Que le paquet unitaire est à un super prix ? Ou qu’il se ferait avoir s’il achetait le lot familial. J’ai mon idée, évidemment ;-)

BN Chocolat-3