Le , par
Casino, les prix, la relance (retour sur)

TGC 128Ce matin, alors que l’ensemble des papiers saluent le retour en grâce de Casino en France suite à la baisse des prix de Géant, flash-back sur un édito publié en octobre : “Les prix bas, ça paye forcément”. Ben oui, parce que tous ceux qui s’étonnent à présent de la recovery de Casino négligent juste que “les prix bas, ça paye forcément”. Et, depuis Boucicaut, ça fait plus de 160 ans que ça dure ;-)

Pour lire le PDF, c’est ici