Le , par
Président (entre autres…), nouvelle victime de Casino

CamembertPrésidentAprès le conflit Leader Price / Coca-Cola que j’ai rendu public dans le week-end, après l’arrêt des livraisons de Perrier à Lidl par Nestlé (révélé par Rayon Boissons ce matin), encore de nouvelles infos inédites sur le front des négociations 2014. Et encore chez Casino qui, décidément, a choisi de franchir un cap cette année. Pas étonnant… EMC a notamment pour mission de tout faire pour permettre de maintenir le positionnement prix de Géant Casino, élément clé de sa recovery en cours. Nouvelles victimes donc : Lactalis Fromages (incluant le camembert Président), Candia, Johnson et Johnson (Neutrogena) ou encore Intersnack (Vico ou Curly). Selon mes informations, des courriers signifiant leur éjection des rayons sont déjà partis et… arrivés il y a plusieurs jours, avec la perspective d’arrêt des relations commerciales d’ici fin mars ou fin avril. Des prochaines semaines qui seront riches en enseignements. D’abord, les enseignes du groupe (de Monoprix à Franprix, en passant par Géant) vont-elles souffrir commercialement ? Peuvent-elles vraiment “vivre sans” ces marques ? Seconde question, au moins aussi importante : ces groupes attendront-ils que Casino cessent ses commandes ou devanceront-ils l’échéance en refusant de livrer ? Perso, j’opte pour la seconde option. Prenez President : avec un SRP issu des conditions 2013, Géant va “exploser” tous ses concurrents sur le prix du camembert. Concurrents qui vont se retourner vers Lactalis… En clair, pour faire progresser son PVC en 2014 (c’est l’objectif stratégique de Président), Lactalis n’a d’autre choix que d’anticiper la fin des relations commerciales avec Casino. Ce qui permettra accessoirement à l’industriel d’expliquer que c’est finalement lui qui a arrêté de livrer. Et non Casino de commander. Nuance…