Le , par
Du vrai prix de la fraise espagnole…

FraiseAuchan-BDIl a donc suffit que les producteurs français de fraises pondent un communiqué de presse suite à l’OP d’Auchan il y a déjà 15 jours (et d’Intermarché le week-end dernier) pour que fleurissent nombre de papiers dans la presse sur le thème “Les producteurs français de fraises réagissent”. Et, autant vous le dire, les papiers reprenaient très largement l’argumentaire et les informations des producteurs. Mais, voilà, les informations les plus importantes étaient fausses, erronées, visiblement manipulées. Pourquoi ? Parce que les producteurs français veulent démontrer que même les Espagnols payent leurs fraises à bon prix. Exemple avec cet extrait d’un journal économique (peu importe lequel en fait) : “Le prix de vente moyen à la production se situe autour de 1,80 à 1,90 euro par kilo, et les prix proposés au consommateur espagnol tournent autour de 3,7 euros le kilo“. Voilà l’info affirmée telle une vérité incontestable. Un brin d’enquête plus tard, voici ce que je peux affirmer et démontrer (photo à l’appui aujourd’hui dans un Auchan de Madrid). Non, les consommateurs espagnols ne payent pas leurs fraises 3,70 €/kg. Mais 2,40 € dans cet Auchan. Et demandez-vous si Carrefour ou Leclerc peuvent être déconnectés… Evidemment pas ! Quant au prix d’achat aux producteurs : aujourd’hui, pour une palette, c’était 0,72 € la barquette de 500 g. Vous l’avez compris, libre ensuite à chacun de porter jugement sur les OP des enseignes françaises. Mais à condition quand même d’avoir les bonnes infos…