Le , par
Petites infos drive (7) : Leclerc passe à la ramasse

Elément de contexte là aussi… D’abord mis en œuvre par Cora pour optimiser la productivité de son store-picking, la ramasse consiste à récupérer à grande vitesse tous les produits d’un nombre élevé de commandes puis, dans un second temps, à les trier. C’est sur ce modèle que fonctionnent par exemple Amazon ou Cdiscount dont les entrepôts sont trop grands pour être exploités en préparation mono-commande (pour les curieux, j’ai réalisé une VIDÉO GRANDE CONSO sur Cdiscount ici). Jusqu’ici la ramasse n’était donc pas pratiqué en drive-entrepôt. Jusqu’ici, car Leclerc teste actuellement un système baptisé “Ramasse et tri” pour les plus petites références. Petites par les rotations et petites par la taille. Concrètement, ces références sont implantées en alcôves au fond du circuit. Un préparateur “ramasse” les produits nécessaires à toutes les commandes à préparer. Et les éclate ensuite dans des bacs correspondant à chaque commande. Avantage : une amélioration de la productivité qui, sur ces produits, atteindrait plus de 350 articles à l’heure (en intégrant la ramasse ET le tri). Soit un niveau sensiblement au-dessus de la productivité moyenne d’un drive-entrepôt.

Encore plus d’infos sur le drive dans le prochain Mag Drive, le premier e-magazine 100 % drive. Pour le recevoir gracieusement, un p’tit mail ici !