Le , par
La segmentation, jusqu'où ? (1)

AuchanFâchesPapierPremierprixToujours cette éternelle question que m’inspirent mes observations en rayons : jusqu’où pousser la segmentation ? Prenez cette tranche de vie : le papier imprimante Pouce. Donc le moins cher du moins cher chez Auchan (ou alors j’ai absolument rien compris à des années de marketing de l’enseigne). Et comment être sûr de ne pas être au moins cher possible ? En segmentant l’offre ! Ben oui, vous divisez vos volumes ! C’est une bonne loi industrielle selon laquelle plus vous massifiez les volumes sur une seule et même référence, meilleur sera votre prix. Mais, là aussi, je n’ai peut-être rien compris… Le chef produit à la manoeuvre (ici chez Auchan, mais ailleurs c’est pareil) m’objectera qu’il s’agit clairement de deux unités de besoin spécifiques, que c’est pas le même usage, etc. Peut-être rajoutera-t-il que l’achat englobe toute l’Europe. OK ! Mais, ce faisant, c’est un pas de plus vers la moindre compétitivité de l’offre. Par principe.