Le , par
La segmentation, jusqu'où ? (2)

U BâtonnetsLa segmentation, sujet du jour ! Après la segmentation des premiers prix, le coeur de marché. Là aussi, les enseignes sont rarement à la traîne. Pensez donc, y’a du monde à occuper en centrale. Donc après avoir “segmenté” les gammes, l’heure est à… la “sous-segmentation”. Ainsi les bâtonnets adultes (c’est le nom de ce segment). Il y avait à l’origine les parfums classiques du rayon glaces : vanille, caramel, chocolat, café, etc. Puis, par souci à la fois de se démarquer et de coller aux nouvelles tendances conso, vint (dans cet exemple) le caramel au beurre salé. Mais encore insuffisant pour cultiver sa différenciation ! Arriva le caramel au beurre salé et crêpes dentelles (excellent au demeurant, mais je place pas la réflexion sur ce sujet). Prochaines étapes : caramel au beurre salé et palet breton, caramel au beurre salée et kouign amann, caramel au beurre salé et cookies, etc. Et, soyons fou, allons jusqu’au co-branding avec ce caramel au beurre salé et galette TraouMad

UTraouMadPS : cette version de bâtonnet glacé n’est évidemment que le fruit de mon imagination (je dis ça pour calmer à l’avance le patron de la célèbre biscuiterie qui, après avoir été en charge de la MDD d’une importante enseigne, pourrait faire une attaque à la vue de cette association visuelle !)