Le , par
Nouvelle agressivité prix Auchan : mon "j'aime" / "j'aime pas"

Commercialement à la traine l’an dernier, Auchan a remis les gaz en 2014 avec comme objectif immédiat d’effacer le recul de 2013. L’occasion de partager, en images, la nouvelle agressivité prix de l’enseigne via un “j’aime” / “j’aime pas” très arbitraire (j’assume à 200 % avoir des avis tranchés / pour ceux que ça dérange et qui préfèrent l’eau tiède tant pis !).

AuchanComparaisondeprixEvidemment un grand “j’aime” pour avoir enfin admis l’intérêt de la comparaison de prix. L’an dernier, elle était certes localement parfois pratiquée mais quand même pas encouragée. Cette année, c’est différent. Elle est revendiquée jusqu’au plus haut de l’état-major. Ci-dessus, à Mantes (78) il y a quelques semaines. Ci-dessous, hier à Toulouse.

AuchanGramontcomparaisondeprix

AuchanMantesPrixenbaisseAutre “j’aime” : la mise en scène des baisses de prix. Pour ceux qui suivent, en la matière, je suis bien davantage partisan de la démonstration que de l’incantation ! En clair, mieux vaut prouver la baisse par l’affichage du prix avant et du prix après que claironner “Baisses de prix” urbi et orbi. Ce qui est donc le cas ici avec ces piles Duracell.

Auchan couchesEn parallèle, évidemment, pas mal de “j’aime pas”. D’abord, la collision promotionnelle qui complique la compréhension des prix. Regardez ce jeune couple devant le rayon couches, à Mantes. Que fait-il ? Il cherche à comprendre quel est le meilleur prix entre les deux promos Pampers ! D’un côté, la promo en cours (avec du lot virtuel), de l’autre un résidu d’une promo précédente (mais toujours présenté comme une offre promo) en remise immédiate. Et la seule question qui vaille en la circonstance, vue de ces parents que j’ai naturellement interrogés après-coup, était : “entre ces deux offres, quelle est la meilleure affaire ?”. Le plus simple pour répondre à la question était encore de n’en proposer qu’une !!!

PrésidentAuchan“J’aime pas”, aussi, les prix objectivement délirants qui viennent parasiter toute la communication d’image-prix par ailleurs. Prenez cette Tranches de vie. C’était hier à Toulouse. Le camembert Président (l’un des majeurs de l’assortiment, donc “vu” par de nombreux clients”) proposé à… 1,90 €. Oui, 1,90 €. Pas besoin de faire un dessin ! Un prix absolument hors marché. Autre “j’aime pas” (ci-dessous), les engagements non tenus, souvent car non vérifiés. Exemple ici (parmi d’autres exemples à l’identique) : les 3 tablettes Milka sont annoncées à “prix imbattable” : 2,59 €. Je dégaine mon smarphone, l’appli Qui est le moins cher identifie le Leclerc voisin : 2,39 €. Sacrément imbattable le prix Auchan. Un conseil, donc, aux cadres Auchan : le matin, en rayons, ouvrez l’application Leclerc et scanner vos “prix imbattables”. Ca peut éviter le ridicule…

AuchanManteMilka