Le , par
Retour sur… "La liste des 500 produits Carrefour"

ListePrixCarrefourCeux qui suivent mon compte twitter ont compris, depuis samedi, que je m’obstinais à obtenir  “la liste des 500 produits Carrefour”. Ceci étant fait depuis ce matin, quelques explications et réponses aux questions qui m’ont été posées depuis, y compris par quelques hauts personnages de l’enseigne, surpris par tant d’obstination !

Déjà, c’est quoi cette liste ? Depuis 2 ans, Carrefour a mis en place sa “Garantie Prix bas” et son comparateur de prix sur la base d’une liste composée de “500 produits de grandes marques”. C’est sur la foi de ce chariot de courses (très !) élargi que Carrefour s’annonce de 4 % à 10 % moins cher que Leclerc et Auchan. Pour avoir analysé ligne-à-ligne la V1 de cette liste il y a 18 mois, Carrefour avait construit une méthodo à façon surfant habilement entre grandes marques et… petites références de grandes marques. Mais après tout, rien d’illégal ! Juste l’envie d’aller challenger Leclerc sur un terrain sur lequel, jusqu’à lors, toutes les enseignes avaient abandonné le combat.

Que s’est-il passé samedi ? A l’accueil de mon point de vente (en consommateur modèle, j’y avais même dépensé 200 € de “plein” hebdo !), je demande la liste. Evidemment non disponible. En insistant, j’obtiens de pouvoir la “consulter”. Au sens de l’hôtesse qui me la présente, c’est guère plus que jeter un oeil. On est loin de l’analyse posée ou de la photocopie… Loin de la transparence. Hier matin, bis repetita.

Pourquoi tant d’obstination ? En premier lieu parce que Carrefour, dans sa grandiloquence publicitaire, le propose : “Liste disponible à l’accueil”. Et comme le mot disponible a une définition claire selon Larousse (dont on peut disposer, qu’on peut utiliser librement), je me suis mis en tête d’en disposer ! Ensuite, la comparaison de prix a ses règles. Encore plus strictes dès lors que l’on est juge et partie, ce qui est évidemment le cas de Carrefour.

Que vais-je faire de cette liste ? Au risque de décevoir quelques paranos Carrefouriens qui m’ont expliqué qu’en haut lieu ma démarche n’était pas appréciée, la liste est pour mon usage exclusif. Ni pour Leclerc, pas davantage pour Géant, Auchan ou autres enseignes qui en sous-main financeraient la TPE Dauvers (faut-il être naïf pour croire que ma liberté a un prix…). Ben non, c’est juste pour ma gouverne ! Juste pour l’analyser ligne-à-ligne. En comprendre la construction. Et, le moment venu, pouvoir l’évoquer dans nos publications ou ailleurs en toute connaissance de cause. Rien de plus, rien de moins !