Le , par
Casino-Intermarché : au nom du prix !

Mise en page 1Et voilà la surprise du chef… Casino et Intermarché qui, d’un simple communiqué (et alors que personne n’aurait parié un kopek sur pareille alliance la veille encore), Casino et Intermarché, donc, qui annoncent leur rapprochement à l’achat. Certes le périmètre de l’alliance est resserré aux marques nationales. Certes, l’addition de parts de marché est bien théorique puisque les MDD par exemple ne sont pas concernées. Il n’empêche… Voilà un nouveau coup de tonnerre après l’alliance annoncée entre Auchan et Système U.

Un coup de tonnerre qui, néanmoins, s’explique simplement : au nom du prix ! Depuis quelques semaines (faites moi confiance pour l’affirmer), Intermarché se posait de très sérieuses questions sur son tarifaire. En début d’été (je l’avais évoqué ici), l’enseigne avait réclamé jusqu’à 3 % à quelques grandes marques. Sans grand succès, faute de contreparties. Un contrôle administratif avait aussi refroidi les ardeurs… D’où un changement de stratégie ces dernières semaines. Et l’annonce de cette alliance.

Pour Casino, la situation est différente. Le tarifaire de Géant est déjà plus qu’agressif. Mais Jean-Charles Naouri veut visiblement encore pousser cet avantage. Le lien entre indice prix et performance commerciale étant avéré (un post va suivre avec une mise en parallèle inédite entre ces deux indicateurs), aucune raison de s’arrêter en si bon chemin… D’ailleurs, de nouvelles baisses ont été enclenchées la semaine dernière. Désormais (en tous les ças c’est ce que l’on espère chez Casino), elles pourraient bien être financées par les “améliorateurs” attendues des fournisseurs…