Le , par
Cher Gary (message public au patron de Costco en France !)

Costco-BDCeux qui ont participé la semaine dernière aux 42e Journées Annuelles de l’IFM (ou qui suivent le blog) connaissent le pari qui nous relie, Gary et moi… Au cas où, un p’tit rappel. Si le jour de l’ouverture du premier Costco en France, en mars 2016 probablement, le magasin a déjà vendu 50 000 cartes de membres (à une quarantaine d’euros pièce), j’offre à Gary une caisse de champagne. Pas un carton de 6, non non, une caisse de 12. Et du bon tant qu’à y être (la MDD Leclerc a l’air parfaite en qualité, relire ici !). A l’inverse, si Costco n’a pas atteint l’objectif, c’est Gary qui rince…

Mais, voilà, depuis mon retour de l’IFM, Costco m’a écrit. Comme à tous les fournisseurs d’ailleurs (la maison Dauvers est fournisseur de Costco, ben oui !). Un courrier pour rappeler quelques règles relationnelles, notamment en matière de cadeaux. Mon Dieu, étions-nous écoutés à l’IFM cher Gary ??? Je lis : “Our policy expressly prohibits the acceptance by our employees of any gratuity from a vendor, supplier or service agency with whom Costco currently does business“. Plus loin : “This rule applies to all Costco employees and failure of our employees to comply will be considered a most serious matter”. Bon, autant te l’avouer Gary, ça m’embêterait de te causer problème pour une caisse de champagne. Vaudrait mieux que je gagne mon pari, non ? :lol: