Le , par
Exclu : pas de pause dans la guerre des prix en décembre

Prix DécembreAllez, encore de l’ultra-chaud… A présent, une étude exclusive réalisée en collaboration avec mes camarades d’A3 Distrib sur la base de la méthodologie DISTRI PRIX. La question que nous nous sommes posés : une (ou plusieurs) enseigne(s) aurait-t-elle lâché du lest sur la guerre des prix en décembre ? Pourquoi la question ? D’abord parce que l’histoire enseigne que la fin d’année est souvent propice à un coup de pouce sur les étiquettes pour “faire” son budget. Je n’ai (encore) que quelques cheveux blancs mais, croyez-moi, j’ai vu ça si souvent…Ensuite, seconde raison possible au dérapage : décembre est la période de l’année où la sensibilité aux prix sur l’alimentaire est sans doute la moins élevée. Mélangez les deux et vous avez les ferments d’un relâchement… qui n’est pas vraiment arrivé selon nos pointages.

Concrètement, nous avons comparé les indices de prix au 1er décembre avec ceux du 28 décembre (pour ceux qui ont loupé un épisode, on a évidemment un suivi prix à la journée). Déjà, une précision sur l’âpreté de la concurrence : pour les trois enseignes du podium, l’indice du 1er décembre est le plus bas de l’année ! Ensuite, les observations : seules Géant et Carrefour ont très légèrement lâché la bride en décembre. Leur indice au 28 décembre était 0,3 pt supérieur à leur indice au 1er décembre. Pas de quoi en faire un fromage ! Conclusion : il n’y a pas véritablement eu de pause dans la guerre des prix en décembre. Et dire que certains escomptent que les alliances à l’achat se traduisent par une paix des braves en 2015… Autant vous le dire : je n’y crois pas une seconde. Et, pour les curieux, rendez-vous dans le prochain VIGIE GRANDE CONSO pour l’analyse complète sur le sujet (pour recevoir gracieusement un exemplaire découverte, c’est ici en le demandant gentiment).