Le , par
Lidl, enseigne normale jusque dans sa comm'

Lidl-BDLidl débarque au salon de l’Agriculture ! Là encore, Lidl fait comme d’autres, notamment Carrefour et Intermarché. Toujours cette même quête de normalité, que je chronique désormais depuis plus de deux ans… Aujourd’hui, se rajoute une autre quête de normalité, en matière de communication. Lidl utilise les mêmes ficelles que tous les autres (pas mal pour une enseigne qui a longtemps été si secrète !). Pour tout dire, la conférence de presse du Salon de l’agriculture n’était pas encore achevée (je peux en témoigner très précisément puisque j’étais sur scène à la baguette, en compagnie de Stéphane Le Foll) que Lidl s’invitait dans les boites mail des journalistes pour annoncer sa participation au salon. Bref, pour profiter du buzz du jour. Bien vu ! Ensuite, dans la sémantique de son communiqué de presse, Lidl reprend aussi les bonnes techniques des mots à quadruple sens ! “Avec 1 500 magasins et plus de 20 000 collaborateurs, Lidl France propose aujourd’hui des produits agroalimentaires dont 70 % proviennent de productions locales françaises“. Comment interpréter ces “productions locales françaises” ? Que Lidl est subitement devenu le champion des produits locaux, des circuits courts ? Non, évidemment. L’enseigne veut signifier qu’elle s’approvisionne majoritairement en France (ce qui, pour une enseigne allemande, devient “local”). Mais pas nécessairement en produits locaux, au sens où certains l’auront compris. Là aussi, bien vu !