Le , par
Voyage au cœur des chiffres d'affaires des hypers Carrefour…

CA Carrefour20142011Aujourd’hui samedi, retour sur une étude exceptionnelle publiée mardi par VIGIE GRANDE CONSO*. Ayant eu accès aux chiffres d’affaires des hypers Carrefour site par site (comme visiblement mes camarades de Linéaires qui ont publié, eux, le Top 100 des hypers français), j’ai remis leur performance 2014 dans une perspective moyen terme et me suis posé deux questions. Comment ont-ils évolué depuis 2011, date arbitrairement choisie parce que premier exercice complet après la “relance Planet” ? Existe-t-il une corrélation entre taille de l’hyper (au sens du CA, plus parlant que la surface brute) et performance commerciale ?

Résultats : très instructifs ! D’abord, sur l’évolution générale. Le CA des hypers étudiés a baissé en moyenne de 3,7 % (hors carbu mais avec non-al… !). Dans le même temps, et bien que le chiffre ne soit évidemment pas directement comparable eu égard à l’important effet de parc, les ventes du format hyper en France ont progressé de 4 à 5 % selon les sociétés d’études. Carrefour a, là, payé le prix d’un développement à l’arrêt (en tous les cas comparé à Leclerc notamment) et a été victime de ses errements internes sur la logistique, l’exécution magasin, etc. J’vous fais pas le dessin mais le premier discours de Georges Plassat à l’AG 2012 suffit à comprendre que je ne noircis pas le tableau…

Mais les hypers Carrefour n’auraient-ils pas aussi été victimes du désamour des clients pour les très grandes surfaces, ces “monstres” de commerce à plus de 100 millions de CA ? La réponse est ici étonnante. Selon l’étude de VIGIE GRANDE CONSO, la corrélation entre taille et performance n’est franchement pas nette. Jugez plutôt… De 2011 à 2014, sur le périmètre de l’étude, le CA moyen des 170 hypers dont les ventes ont régressé était de 83 millions d’euros. A l’inverse, les 48 hypers qui ont progressé jaugeaient en moyenne 77 millions. Ce qui n’est pas un écart vraiment significatif. En clair, sur la période, Carrefour a d’abord été victime de Carrefour plutôt que de son exposition aux très grandes surfaces. D’ailleurs (et ma mémoire est ici assez précise !), Georges Plassat ne disait pas vraiment autre chose en 2012 dans son état des lieux du groupe dont il venait de prendre les commandes.

Vigie Grande Conso Mars* VIGIE GRANDE CONSO est une veille mensuelle que nous éditons sur le commerce et la conso. Garantie sans bla-bla et sans pub ! Des chiffres, des études inédites, des analyses et, soyons fou, un doigt d’impertinence revendiquée. Exemplaire découverte sur demande ici.